P40
 
                                                                  CURTISS P-40 WARHAWK
 

La genèse [modifier]

Le Curtiss P-36 Hawk ou Curtiss Hawk Model 75, avait connu peu de succès du fait de ces performances décevantes. Réalisant que son moteur en étoile est au bout de son développement, l'idée vient chez Curtiss, d'y adapter un moteur en ligne, le Allison V-1710. Bien que pas plus puissant, ce moteur a l'avantage d'avoir une section frontale plus faible et permet donc par gain aérodynamique, une augmentation notable de la vitesse de pointe. Un premier essai, est réalisé avec la version turbocompressée du Allison, monté sur un fuselage dont le poste de pilotage a été reculé très en arrière, le XP-37, il sera suivi de treize exemplaires de présérie YP-37, mais le manque de fiabilité des turbocompresseurs condamne vite le projet.

 

L'ingénieur Donovan Berlin, demande alors la permission à l'USAAC, de monter un Allison V-1710-19, un moteur V12 à refroidissement liquide de 1150 ch avec un compresseur mécanique à simple étage, dans le 10ème P-36A (numéro de série 38-10), le prototype ainsi réalisé, vola pour la première fois le 14 octobre 1938. L'avant du fuselage est redessiné entièrement, l'entrée d'air du carburateur est sur le dessus du capot moteur et un radiateur d'huile en dessous. Le radiateur pour le liquide de refroidissement, est placé lui sous le fuselage au niveau du bord d'attaque des ailes. Par contre contrairement au XP-37, le poste de pilotage est gardé dans la même position. L'armement est de deux mitrailleuses de 12,7 mm synchronisées, sur le capot moteur, ce qui est la norme pour les chasseurs américains de cette époque et de 6 lance-bombes de 20 livres sous les ailes.

Les débuts sont assez décevants, l'avion n'arrivant pas à dépasser 483 km/h et, après quelques tâtonnements, on crée finalement un ensemble sous le nez comprenant un radiateur pour l'huile et deux pour le mélange d'éthylène glycol de refroidissement. De plus, les deux pipes d'échappement latérales sont remplacées par six indépendantes de chaque côté ; le système d'obturation du train d'atterrissage, hérité du P-36, est remplacé par deux volets plus aérodynamiques. Suite à ces modifications, les performances augmentent et le XP-40 atteint 550 km/h, ce qui le rend plus rapide que le Hurricane mais moins que le Spitfire et le Bf 109, il a cependant un rayon d'action largement supérieur à ces trois avions avec 976 km, soit près du double (caractéristique habituelle des avions américains).

Les Tigres volants (ou Flying Tigers) est le surnom donné à un groupe de mercenaires volontaires américains basés en Chine durant la Seconde Guerre mondiale. Leur histoire est racontée dans le film de propagande Les Tigres volants réalisé par David Miller en 1942 avec John Wayne. Il est fait également allusion aux Tigres volants dans le pilote de la série Les Têtes brûlées.

Créée par Claire Chennault à la fin de l'été 1941, l'escadre est un AVG (American Volunteer Group) équipé d'avions de chasse Curtiss P-40 Warhawk. Elle comptera environ 90 avions de chasse.

Claire lee Chennault réparti ses hommes en trois escadrilles baptisée respectivement Adam et Eve (n° de 1 à 33), Ours panda (n°34 à 66), et Anges de l'enfer (n°67 à 99)

Leur surnom provient de la peinture réalisée pour la première fois par Eric Shilling, un des pilotes, sur le nez de son avion et qui représente une bouche de requin béante ouverte. Elle est elle-même inspirée des peintures faites sur leurs Messerschmitt Bf 110 par les pilotes du Haifischgruppe (« Groupe des Requins », en fait le II/ZG 76) de la Luftwaffe.

Cette escadrille compta dans ses rangs Gregory Boyington.

L'unité deviendra officiellement dans l'armée américaine le 23e Groupe de Chasse de la 14th USAAF au mois de mars 1943 dont l'insigne garde une trace de ses origines.

 


 
Rôle Avion de chasse
Constructeur États-Unis Curtiss-Wright Corporation
Mise en service  1939
Date de retrait  1945
Équipage
1
Motorisation
Moteur Allison V-1710-81/99
Nombre 1
Puissance unitaire 1 200 ch
Dimensions

Envergure 11,38 m
Longueur 10,16 m
Hauteur 3,76 m
Surface alaire 21,93 m²
Masses
À vide 3 039 kg
Avec armement 3 810 kg
Maximale 5 008 kg
Performances
Vitesse maximale 586 km/h (Mach 0,47 à 6 100 m)
Vitesse de décrochage km/h
Plafond 9 300 m
Vitesse ascensionnelle 786m/min soit m en 5 minutes
Distance franchissable 2 414 km
Armement
Interne 4 à 6 mitrailleuses Browning M2 de 12,7mm
Externe 1 135 kg de bombes
 
 Vidéo : P40  
 
 
   
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=
v2.0 by Papa_gg. Bannière © Troy White - Les avions de guerre - Avions de combat. Montage by Parvati4th Belgium Référencement