AT-6
 
                                                          NORTH AMERICAN T-6 TEXAN
 
Rôle avion d'entraînement
Constructeur North American
Premier vol 1er avril 1935
Mise en service 1937
Nombre construit 15 495
Équipage
2
Motorisation
Moteur Pratt & Whitney R-1340-AN-1 Wasp
Nombre 1
Type Moteur en étoile
Puissance unitaire 600 ch
Dimensions
 
Envergure 12,81 m
Longueur 8,84 m
Hauteur 3,57 m
Masses
Avec armement 2 548 kg
Performances
Vitesse maximale 335 km/h (Mach )
Plafond 7 400 m
Distance franchissable 1 175 km
Armement
Interne possibilité de montage d'une mitrailleuse Browning 1919 de 7,62 mm
 Le North American T-6 fut l'appareil d'entraînement standard des pilotes de chasse, pendant la Seconde Guerre mondiale, des nations alliées. Il fut connu comme SNJ au sein de l'US Navy, AT-6 dans l'USAAC et Harvard dans les forces aériennes du Commonwealth. Il remporta un gigantesque succès commercial et fut produit à 15 495 exemplaires, toutes versions confondues.  
 

Le T-6 descend du prototype NA-16, qui vola pour la première fois, le 1er avril 1935. Le NA-26 en fut dérivé pour répondre à la compétition "Basic Combat", de mars 1937, qu'il remporta. L'USAAC en commanda alors 180 exemplaires sous la désignation BC-1, l'US Navy se porta elle acquéreur de 16 SNJ-1, puis de 61 SNJ-2, doté d'un moteur plus puissant, mais la plus grosse commande fut passée par la Royal Air Force, qui en acheta pas moins de 400 exemplaires.

 

Par la suite, 92 BC-1A et 3 BC-2 furent encore produits avant que la désignation de l'appareil ne change pour AT-6 (avanced trainer). L'AT-6 se distinguait de son ancêtre par la forme carrée de ses saumons d'ailes et de son gouvernail. Désigné par les britanniques, Harvard II, il fut employé en très grand nombre (1 173 exemplaires) par la RAF et la RCAF, dans le cadre du prêt-bail.

 

Le NA-77, produit sous le nom d'AT-6A, lui succéda, il était propulsé par un Pratt & Whitney R-1340-49 Wasp. L'USAAF en utilisa 1 549 et l'US Navy, 270 sous le nom de SNJ-3. Il fut suivi, par le AT-6B, destiné à l'entraînement au tir aérien des mitrailleurs, avec poste arrière doté d'une mitrailleuse de calibre .30, qui introduisait aussi le moteur R-1340-AN-1. Au Canada, Noorduyn Aviation produisit alors une version de l'AT-6A, équipé de ce moteur, l'USAAF, la commanda à 1 500 exemplaires sous le nom d'AT-16 et la RAF, à 2 485 exemplaires sous la désignation d'Harvard IIB.

 

Dans le même temps, North American, sorti le NA-88, qui fut le prototype de 2 970 AT-6C, 2 400 SNJ-4. Il fut suivi par 3 713 AT-6D, 1 357 SNJ-5. La RAF reçut elle 726 Harvard IIA (AT-6C) et 351 Harvard III (AT-6D) et la Fleet Air Arm, elle reçut 564 Harvard III. Le NA-121 fut la dernière évolution américaine du modèle, 25 AT-6F et 931 SNJ-5 en dérivèrent. Au cours des années 1950, Canada Car and Foundry sortit une ultime version le Harvard 4, qui entra en service au sein de la RCAF, l'USAF et la Bundeswehr .

 




   
 Vidéo : AT-6

              En caméra embarquée
 
 
   
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=
v2.0 by Papa_gg. Bannière © Troy White - Les avions de guerre - Avions de combat. Montage by Parvati4th Belgium Référencement